Terroirs De Champagne

Edition du 02/06/2015
 

CHAMPAGNE DEVAUX

Excellence

Veuve A. DEVAUX

C’est toujours la seule cave coopérative, dirigée notamment par la charmante Marie Gillet, qui accède à cette place de Premier Grand Vin Classé, et c’est bien mérité quand on fait intervenir le rapport qualité-prix-régularité, allié à une présentation soignée et raffinée.


Pour l’histoire, cette maison appartient à la légende du Champagne depuis le XIXe siècle. Fondée en 1846 par les frères Jules et Auguste Devaux, elle fut reprise, après eux, par Mme veuve Auguste Devaux, une de ces Champenoises de caractère qui dirigeaient leur entreprise avec autant d’énergie que de talent. L’impulsion qu’elle donna fut telle qu’à sa mort la Maison Devaux garda tout naturellement le nom de maison Veuve A. Devaux. En 1986, ses descendants, soucieux de perpétuer cette marque prestigieuse, en ont confié la destinée à un grand groupe de producteurs champenois. Aujourd’hui, la maison Veuve A. Devaux, installée dans le cadre magnifique du Domaine de Villeneuve, a renoué avec le faste et la gloire de ses origines. Il n’y a pas de grande Maison de Champagne sans un grand terroir. Chaque cuvée signée Devaux doit l’essentiel de son caractère aux 1 400 ha de vignes situées au cœur de la côte de Bar, et qui produisent l’un des meilleurs Pinot noir de toute l’appellation. Là, dans ce beau paysage de collines et de vallées, 800 vignerons déploient, à longueur d’année, tous leurs efforts, tous leurs soins et un savoir-faire ancestral. “Nous accompagnons tous nos viticulteurs dans leurs pratiques culturales tout au long de l’année, nous explique Patrick Vignez, Directeur Amont, cela concerne la sélection de parcelles de la gamme Devaux. Nous avons une grande connaissance des parcelles et de l’historique des pratiques mais également l’historique du terroir, des sols, de l’exposition, les types de cépages, des clones... Nous avons besoin pour ceci d’outils de traçabilité et avons mis en place des audits de gestion avec un partenariat de la chambre d’Agriculture de l’Aube. Nous avons aussi inventorié des données fixes correspondantes aux pratiques culturales. Les conditions climatiques nous imposent d’être au plus près des viticulteurs et du vignoble, de façon à adapter les interventions, surtout pendant la période végétative. Nous accompagnons nos viticulteurs jusqu’aux vendanges aussi bien pour la maturité que pour l’équilibre sucre-acide. C’est une garantie de qualité, c’est pourquoi nous avions mis en place ces pratiques, il y a une quinzaine d’années. Nous suivons un cahier des charges des pratiques au vignoble, essayons d’obtenir la meilleure qualité possible en optimisant la qualité première, et sélectionnons les parcelles qui donnent les meilleurs raisins. Je dirige l’ensemble de l’approvisionnement de la Maison Devaux. J’ai, autour de moi, des chargés de relations vignobles dont la responsabilité est de conseiller les vignerons, et une équipe technique composée de quatre femmes qui interviennent auprès de nos viticulteurs toute l’année. Nous sommes une douzaine au total. Lorsque les raisins sont mûrs, et en accord avec le Chef de Caves, nous décidons les dates de vendanges. C’est une chaîne qui se met en place entre nos techniciennes , le viticulteur, le centre de pressurage, le Chef de Caves et ses coéquipiers, une gestion de l’accueil des vendanges très coordonnée, afin d’assurer la traçabilité de ces lots de raisins du pressurage à la cuverie. Nous proposons également une pratique alternative à nos viticulteurs, il a fallu remplacer les herbicides par le travail des sols, nous avons ainsi incité nos amis viticulteurs à exercer une nouvelle viticulture, plus respectueuse. C’est une chaîne humaine entre la direction, les équipes techniques, œnologiques et les viticulteurs. Tout est fait pour tirer vers le haut le positionnement de la gamme Devaux et plus particulièrement la sélection Devaux.” “Nos Champagnes de la gamme “Les Classiques” favorisent le Chardonnay poursuit Michel Parizot, Chef de Caves. La vinification profite des mêmes approvisionnements, des raisins récoltés dans la Côte de Bar, de Montgueux, la Côte des Blancs et de la région de Vitry le François. La vinification de la gamme “Les Classiques” s’effectue en cuves Inox. Le vieillissement se fait ensuite trois ans sur lattes, nous recherchons plus la fraîcheur, l’élégance, la dégustation agréable. Pour la gamme “D”, nous faisons des sélections des meilleures parcelles de vieilles vignes, de belle exposition. Ces lots sont vinifiés à part. J’essaye toujours de profiter d’une bonne acidité naturelle des vins qui n’ont pas fait de fermentation malolactiques, les assemblant ensuite avec des vins qui ont fait leur malo, cela permet d’enrichir la palette aromatique et d’apporter aux vins des notes beurrées, des arômes floraux, d’agrumes, une belle fraîcheur. Les vins de réserve de la gamme “D”, qui entrent pour 40% dans l’assemblage, vieillissent systématiquement en fûts de chêne, il y a même une petite partie vinifiée entièrement en fûts de chêne, cela enrichit la complexité aromatique des champagnes Devaux. Pour les Champagnes de la gamme “D”, je poursuis mes investigations concernant la vinification sous bois, tous les détails comptent. Je suis vigilant quant aux origines du bois utilisé pour la fabrication des barriques, des chauffes plus ou moins fortes... J’essaye d’affiner encore plus la vinification sous bois pour obtenir plus de complexité, en privilégiant, par exemple, les hautes futaies de la Champagne-Ardennes, et les chênes de la Montagne de Reims... un travail de fond pour améliorer encore plus la qualité de nos Champagnes. Le temps de vieillissement de la gamme “D” est plus long, cela apporte aussi beaucoup de complexité, de profondeur, d’intensité, même le brut classique, reste 6 ans sur lattes. Le mode de pressurage diffère également, en gamme “D”, ce sont des “cœurs de cuvées”. Seuls les premiers jus sont sélectionnés, ce qui apporte cette belle acidité, la minéralité, une excellente aptitude au vieillissement. En gamme “D”, nous sommes en recherche de lots qui vont se développer, se bonifier au vieillissement. Nous proposons ainsi des Champagnes différents qui conviennent à tous les moments ou événements. J’ai pour habitude et c’est une particularité des Champagnes Devaux, d’assembler les vins avec une partie (20% environ) qui n’a pas fait de fermentation malolactique, je la bloque volontairement. Je trouve que cela apporte de la fraîcheur, élargit la palette aromatique en donnant des notes de fruits frais très agréables. On obtient un peu moins de notes beurrées qui parfois alourdissent les champagnes. Autre particularité de la Maison Devaux, pour l’élaboration du champagne de la gamme “D” Premium, nous sélectionnons des parcelles, nous privilégions les vieilles vignes, les meilleurs terroirs, nous cherchons l’équilibre idéal entre maturité et acidité, pour obtenir donc de la fraîcheur dans nos Champagnes. Nous avons donc répertorié un éventail des meilleures parcelles. Les jus issus de ces parcelles seront vinifiés à part, nous faisons même des cœurs de cuvée pour apporter de la complexité et de la garde. Nous les assemblons ensuite pour obtenir la gamme “D”. Splendide Champagne cuvée D de Devaux Millésime 2006, à la fois d’une grande volupté et très rafraichissante, de bouche tendue, florale, grillée, complexe. “Ce millésime 2006, nous dit Michel Parizot Chef de Caves, est issu à 50% Chardonnay et 50 % Pinot noir. Ce sont des Pinots noirs qui proviennent de la Côte des Bars et des Chardonnays issus de la Côte des Blancs. Il y a 50% des vins qui n’ont pas fait volontairement leur fermentation malolactique. C’est une décision de ma part car les raisins étaient bien mûrs en 2006, il n’y avait pas trop d’acidité et pour rééquilibrer les vins, j’utilise des lots qui n’ont pas fait leur malo pour apporter de la fraîcheur, je préfère le faire de façon naturelle, surtout pour une bouteille qui peut vieillir 10 ans. J’aime beaucoup le 2006, c’est un millésime qui a été un peu oublié et c’est dommage, il arrive derrière 2002 qui était un très beau millésime, viennent ensuite 2008 et 2009 qui sont deux très grands millésimes, surtout le 2008. Ce 2006 est un champagne friand, très agréable, il n’aura peut-être pas le potentiel de vieillissement d’un 2008. C’est un Champagne sur la fraîcheur avec des arômes de grillé, de brioché, un Champagne très chaleureux. En 2006, les Pinots noirs étaient bien mûrs dans notre secteur de la Côte des Bars, nous avons été avantagés par rapport à la Montagne de Reims où la météo a été plus variable qu’ici. Cette belle maturité nous a engagé à faire un Champagne millésimé.” Superbe Ultra D de Devaux, très parfumé, alliant finesse et longueur, aux nuances de pêche et de citronnelle, très rafraîchissant. Dans la lignée, la Grande Réserve brut, à laquelle une dominante de Pinot noir confère puissance et longueur en bouche, le Chardonnay apportant à la fois vivacité et finesse, est très bien dosé, fin et riche à la fois, un grand Champagne qui fleure l’amande, de mousse fine et légère, aux arômes intenses en finale, marqué par la noisette et l’abricot, un vin savoureux, de belle structure, comme ce Blanc de noirs, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, avec des senteurs subtiles aux notes de brioche et de fleurs blanches. La cuvée D de Devaux rosé est très élégante, fine et fruitée, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur en bouche. Avec seulement 10% de vin rouge, il est très peu coloré, c’est vraiment un rosé d’apéritif, d’une grande fraîcheur avec 47% de Chardonnay, d’une belle vivacité en bouche. La cuvée Millésimée, pur Chardonnay, est dans la lignée, marquée par les fleurs (narcisse, chèvrefeuille), la pomme et le pain grillé, la marque de fabrique du Chardonnay, une cuvée typée, vraiment réussie. Il y a aussi ce Manoir Champagne Devaux : il s’agit d’une maison du XVIIIe siècle veillant sur un parc de 2 ha au bord de la Seine, entourée d’un colombier inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques et d’une serre. Ces bâtiments ont été aménagés avec soin et peuvent aujourd’hui accueillir les curieux d’architecture bien sûr, mais aussi et surtout les gourmands et amateurs de Champagne, car ce lieu est avant tout l’ambassadeur de Champagne Devaux. Au-delà de la simple évocation du luxe, de la fête, de l'exclusivité, la Maison a bâti un lieu superbe qui comprend : un show-room ouvert au public pour lui permettre de découvrir le terroir, le produit et son élaboration, le domaine et son patrimoine. Il s'insère dans les circuits de découverte vinicoles, c’est une vitrine représentative de l'économie locale. Il y a une salle de dégustation (dégustations “expérientielles”), une salle de séminaire, une cuisine/salle à manger, les aménagements prévoient 4 suites pour recevoir les clients privilégiés; dans la serre, une partie de la visite possible en accès libre, évoquant les sols, sous-sol, vignes, travail de l'amont; dans le colombier, seconde partie de la visite, avec toutes les étapes de la vinification.

   

CHAMPAGNE DEVAUX

Laurent et Marie Gillet
Domaine de Villeneuve - BP 17
10110 Bar-sur-Seine
Téléphone : 03 25 38 30 65
Télécopie : 03 25 29 73 21
Email : info@champagne-devaux.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (r)
DEUTZ (William Deutz)
DEVAUX (D) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaire) (r)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
ELLNER (Réserve) (r)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal)
DE SOUSA (Caudalies)
DE TELMONT (O.R.1735)
Pierre ARNOULD (Aurore)
PAUL BARA (Réserve) (r)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
PIPER-HEIDSIECK (Rare)
DE VENOGE (Princes)
VEUVE CLIQUOT (Grand Dame)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
COLLET (Esprit Couture)*
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
René RUTAT (Millésimé)
RALLE (Réserve)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
Jacques DEFRANCE (Millésime)
Philippe DUMONT (Prestige)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)*
GATINOIS (Grand Cru)*
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
Guy CADEL (Grande Réserve) (r)
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)*
MORIZE (Sélection) (r)
Pierre GOBILLARD (Prestige)*
Laurent LEQUART (Prestige)*
ASPASIE (Brut de Fût)*
AUTRÉAU-LASNOT (Prestige)
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)
BONNET-GILMERT (Millésimé)*
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)*
GREMILLET (Evidence)*
MALETREZ (Premier Cru)*
HAMM (Signature) (r)
HUOT (Carte Noire)
Rémy MASSIN (Prestige)*
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)*
BARDOUX (Millésimé)*
GOUTORBE (Spécial Club)
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
Christian BRIARD (Ambre)*
DOUSSOT (Grande Cuvée)
François BROSSOLETTE (Millésime)*
J.CHARPENTIER (Pierre-Henri)
Lionel CARREAU (Préembulles)*
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
André TIXIER et Fils (Millésime)*
VIGNON Père et Fils (Marquises)
R. DUMONT et Fils
MOREL Père et Fils (Cuvé Gabriel)*
ROGGE-CERESER (Excellence)*
HUGUENOT-TASSIN (Réserve)*
(Germar BRETON (Blanc de Blancs))
Guy CHARBAUT (Millésimé)*
LAFORGE-TESTA (Millésime)
BAILLETTE-PRUDHOMME (Millésime)*
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
HENIN-DELOUVIN (Grand Cru)*
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
Claude RIGOLLOT (Millésimé)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
Bernard LONCLAS (Prestige)
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (Élégante)
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs) (r)*
BOIZEL (Grand Vintage)
DELAUNOIS (Sublime)*
DRAPPIER (Grande Sendrée)
MUMM (R. Lalou)*
Pierre MIGNON (Madame)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
GIMONNET Pierre (Fleuron)
VINCENT D'ASTRÉE (Millésimée)*
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
PERSEVAL-FARGE (Millésimé)
BRIGITTE BARONI
BARDY-CHAUFFERT (Réserve)
Albert de MILLY
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
COUTIER (Henri III)
Xavier LECONTE (Vent des Anges)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)
Yvon MOUSSY (Prestige)*
LECLERC-BRIANT (Les Crayères)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
VERRIER (Raymond Verrier)
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)*
ROYER (Grande Réserve)*
André ROBERT (Mesnil)*
J.M TISSIER (Apollon)*
DANGIN (Prestige)*
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
GRASSET-STERN (Millésimé)*
BLONDEL (Blanc de blancs)*
COLIN (Grand Cru)*
Alexandre PENET (Nature)*
A. ROBERT (Sablon)*
BOREL LUCAS (Séléction)*
CHASSENAY d'ARCE (Premier)*
GALLIMARD (Quintessence)
ERIC LEGRAND
MOUZON LEROUX (Prestige)*
PRIEUR (Millésimé)
SADI-MALOT (Cuvée SM)*
BERTEMES (Extra)
Claude BARON (Topaze)*
Daniel CAILLEZ (Héritage)
Franck DEBUT (Tradition)
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*
ROBERT-ALLAIT (Prestige)
Philippe GONET (Extra)
Hubert PAULET (Risléus)*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(Gaston RÉVOLTE (3e Millésnaire)*)
(LENOBLE (Grand Cru)*)
(PANNIER (Réserve)*)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
(LAMBLOT (Premier Cru))
Prestige des SACRES (Privilège)*
BOUCHÉ (Millésimé)
FLEURY (Fleur de l'Europe)
ROLLIN (Grande Réserve)
(Nicolas FEUILLATTE (Grand Cru)*)
(GARDET (Prestige))
(FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru))
Robert JACOB (Collection Privée)*
(VOLLEREAUX (Marguerite)*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(Michel GENET (Grand Cru))
TISSIER et Fils (Saveur de Juliette)*
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
FOISSY JOLY (Grande Cuvée)
NAPOLEON (Blanc de blancs)
LOUIS de SACY (Inédité)
BONNAIRE (Millésimé)*
(SENDRON-DESTOUCHES (Millésimé)*)
VEUVE LANAUD (Prétrosses)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
DUMENIL (Prestige)
(PIERRARD (Blanc de blancs))
BLIARD-MORISET (Réserve)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

SIMART-MOREAU


Fondée en 1974 par Pascal Simart, la maison s’est développée pour exploiter aujourd’hui 4,70 ha de vignes, dont 3,80 ha en Grand Cru, 0,70 ha en Premier Cru (3,40 ha sont situés à Chouilly et Cramant pour le Chardonnay, et 1,10 ha en Pinot noir et Pinot meunier). Tradition rime ici avec modernité : le raisin est cueilli à la main et l’on reste fidèle au pressoir vertical. Après un séjour en cave, minimum trois années après la vendange, vient le dégorgement. “En 2013 : rendements moyens, belle arrière saison, d'où maturité maximale, nous explique Pascal Simart. Nous avons tout fait en assemblage d'années, pas de Millésimé. Le 2014 est une très belle année : récolte abondante, bien au-dessus des quotas, notamment pour les Vieilles Vignes, il a fallu sélectionner, il y aura un Millésimé 2014. A la vente en 2015 : le Millésime 2007, médaille d'Or à Paris en 2014 qui sera commercialisé cette année. Désormais, 15 à 20 % des vins sont vendus à l'export : Japon, Australie, Espagne, Luxembourg.” Coup de cœur pour ce Champagne Grande Réserve Grand Cru, 3/4 Chardonnay et 1/4 Pinot noir, intense au nez, aux senteurs fruitées persistantes avec des nuances de mûre, tout en délicatesse, de bouche fruitée, subtilement épicée comme il le faut, une cuvée typée, franche, toujours très abordable. Le Champagne cuvée des Crayères 2006, pur Chardonnay, médaille d’Argent au concours des Effervescents du Monde, est remarquable, de bulles fines, au nez frais et d'une belle complexité avec des notes d'agrumes et de fruits blancs, il dégage beaucoup de puissance et de caractère au palais, et une finale sur des saveurs douces. Le brut Sélection, de robe jaune aux reflets verts, aux bulles légères, est de bouche fraîche avec des connotations d’agrumes et d’amande. La Cuvée des Desserts Grand Cru est un grand vin ample et rond, au nez dense, de jolie bouche, tout en suavité, parfait pour accompagner les pâtisseries et les mets sucrés. Excellente cuvée Extra Brut Réserve, vieillie 12 mois de plus que la Grande Réserve, elle est moins dosée en liqueur, de robe jaune ambré, au nez ample et persistant (brioche, agrumes), qui associe fraîcheur et charpente, un vin riche et gourmand. Joli brut rosé, vieilli trois années minimum en caves, Dominé par les fruits secs et la rose, de bouche mûre et crémeuse.

Famille Simart
9, rue du Moulin
51530 Chouilly
Téléphone :03 26 55 42 06
Télécopie :03 26 55 95 92
Email : contact@champagne-simart-moreau.fr
Site personnel : www.champagne-simart-moreau.fr

PETITJEAN-PIENNE


Tout en continuant à travailler avec son père, c'est en 1981 que Denis Petitjean crée sa propre exploitation avec sa femme Dominique. Depuis 2004, ils sont rejoints par leur fille, Marie. Récoltants-manipulants, vignoble d’environ 3,50 ha dont 2,40 ha sont classés en Grand Cru sur les territoires de Cramant, Avize et Chouilly. Voilà un Champagne cuvée de Réserve Grand Cru 100% Chardonnay, un Blanc de blancs Grand Cru, typé à souhait, au nez subtil et persistant (fruits frais, amande, acacia), une belle cuvée, dense et distinguée à la fois, tout en bouche, de bulles légères et fines, un vin très frais, à déboucher sur des mets raffinés. Le Champagne brut Grand Cru Blanc de blancs Millésime 2006, 100% Chardonnay, tout en élégance, tout en subtilité d’arômes, est de belle teinte dorée, aux notes de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d’abricot, de bouche vineuse avec des nuances crémeuses. Tout en arômes, belle cuvée Éclat de Noirs, issu des Chardonnay, Pinot noir et Pinot meunier, tout en bouche, complexe, puissant et persistante, un Champagne très fruité au nez comme au palais, avec des notes confites, fort bien dosé, parfait sur une volaille rôtie ou une blanquette de lotte aux morilles. La cuvée Cœur de Chardonnay Grand Cru 100% Chardonnay (vieillissement 3 à 11 mois en cave tradittonnelle), un Champagne fin et riche à la fois, d'une belle persistance, qui dégage ces notes complexes de pain grillé, d’agrumes et de noix fraîche. La cuvée Prestige, pur Chardonnay Grand Cru, issue de la vinification de 2 des parcelles les plus âgées de 60 ans (avant la mise en bouteille, le vin est passé en fût de chêne), est un Champagne ample, de bouche fraîche et ronde à la fois, de jolie robe dorée, très fin, de bouche fruitée, aux arômes de noisette et de rose. Gîtes et chambres d’hôtes sont disponibles et on propose également des stages découverte de la Champagne.

Denis Petitjean
4, allée des Bouleaux
51530 Cramant
Téléphone :03 26 57 58 26
Télécopie :03 26 57 00 68
Email : petitjean.pienne@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagnepetitjean-pienne.fr

Philippe de LOZEY


Incontestablement à la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Cette Maison familiale champenoise est née en 1871. Depuis 4 générations, le domaine s’est étendu et les pratiques tant culturales que vinicoles se sont régulièrement perfectionnées. Edmond, Raymond, Daniel, aujourd’hui Philippe, les Cheurlin ont poursuivi avec passion cette exigence pour des vins et des vieillissements toujours plus qualitatifs. Chez De Lozey, on se bat tous les jours pour donner au Champagne une personnalité affirmée, respectueuse d’un terroir, des cépages, d’un climat. Petite par sa taille, la Maison De Lozey produit et élève des Champagnes dont l’authenticité et la typicité sont relevées par les amateurs les plus éclairés et les Guides des vins les plus sélectifs. Cuves Inox, mais aussi fûts de chêne pour certaines cuvées, fermentations thermorégulées, recours à des œnologues chevronnés pour parfaire les vinifications et les assemblages… tout chez De Lozey concourt à cette volonté d’excellence. On découvre dans cette Maison pas comme les autres des champagnes de caractère, toujours francs, généreux, nets. Des champagnes rares, roin du nivellement et de la standardisation des goûts qui dominent aujourd’hui dans “l’industrie” des grandes marques internationales, on apprécie ici cet art du Champagne qui promet et délivre émotions et plaisirs des sens. Le secret de ce miracle ? Autour de la Maison, un vignoble bien exposé et choyé où les trois cépages champenois (Pinot noir, Pinot meunier, Chardonnay) s‘épanouissent dans les meilleures conditions. Des vendanges et une vinification particulièrement méticuleuses. Un vieillissement long, beaucoup de vins de réserve, et des assemblages savants. “La Cuvée des Anges, raconte Philippe Cheurlin, a reçu un accueil très favorable. L'idée était de partir sur de vieilles réserves de 1995 à 2005, déjà assemblées et de rajouter, au moment du tirage, du Chardonnay pour lui apporter de la fraîcheur. C'est notre Cuvée “phare” en ce moment, elle plaît beaucoup. C'est l'osmose entre vinosité et vivacité. On obtient une complexité et une grande fraîcheur à la fois, c'était notre idée de départ et le résultat est fantastique. On retrouve la finesse du Chardonnay, les notes de torréfaction, c'est l'alliance parfaite des vins vieillis dans le temps alliés à la jeunesse du Chardonnay qui vient raviver l'ensemble. Une belle longueur en bouche, une belle effervescence, des notes de fruits mûrs, un Champagne très élégant avec une belle bulle fine.” Excitez donc vos papilles avec ce superbe Champagne Millésime 2006, un grand vin pur Chardonnay, vinifié en fûts, ample, savoureux, gourmand, avec ces nuances de fruits jaunes, de fleurs blanches et de grillé, harmonieux, d’une longue finale. Remarquable cuvée Extra brut, de robe jaune or, au nez de narcisse et de coing, avec une bouche très parfumée aux nuances florales, un vin riche et puissant, qui allie vivacité et rondeur, d'une belle finale. Il y a encore ce Champagne Blanc de blancs, vinifié sous bois, d’un superbe fruité, très équilibré, harmonieux, au bouquet de rose, généreux et charmeur, un Champagne ample et vif, qui associe distinction et fermeté, de bouche franche aux notes de noix subtiles. Beau brut rosé, qui sent la pivoine, l’iris, la fraise, fluide en bouche, soyeux, velouté, très élégant, parfait sur des tartes aux fruits.

Philippe Cheurlin
72, Grande-Rue
10110 Celles-sur-Ource
Téléphone :03 25 38 51 34
Télécopie :03 25 38 54 80
Email : de.lozey@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagne-delozey.com

CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


Les archives de la maison ne sont pas complètes mais on retrouve un diplôme décerné en 1932, à l’occasion du « Marché aux vins de la Champagne » pour un vin blanc de 1931. L’essor commence après 1945 avec Robert Vautrain qui, ayant appris la vinification dans une grande maison d’Epernay, crée sa propre maison. Son fils Jean-Claude épousant une fille de vigneron crée également en 1960 sa maison, le Champagne André Paulet. Les deux maisons fusionnent en 1982. Le vignoble a été constitué sur les terroirs d’AY et de DIZY avec 15% de pinot meunier, 45% de pinot noir et 40% de chardonnay. La moitié de la production de raisin est vendue à une célèbre maison rémoise. C’est aujourd’hui la cinquième génération qui dirige cette maison familiale de 11 ha. Vous aimerez ce Champagne brut Premier cru Millésimes 2005, ample, puissant en bouche mais tout en élégance, avec des connotations de noisette et d’abricot sec, de mousse fine, c’est une cuvée intense et typée, vraiment séduisante. Superbe 2002, qui associe richesse aromatique et ampleur en bouche, avec des connotations de noisette et d’abricot sec, d’une grande persistance au palais. Le Premier Cru Brut rosé est très réussi, de jolie robe, au nez subtil, de jolie mousse, aux arômes de fraise, d’une belle ampleur, de bouche vineuse avec des nuances crémeuses et persistantes. Séduisant Blanc de blancs. Beau Champagne cuvée Grande Réserve Premier Cru, dominé par le corps du Pinot noir (60%, auquel s’associe la fraîcheur du Chardonnay, 40%), aux notes puissantes de fleurs blanches et de noisette, très fruité, très équilibré, harmonieux en bouche. Excellente Carte Blanche Premier Cru, avec cette pointe de vivacité persistante au palais, une cuvée ample et délicieuse, très fine et bien charpentée, au fruité délicat.

Arnaud Vautrain
147-195, rue du Colonel Fabien
51530 Dizy
Téléphone :03 26 55 24 16
Télécopie :03 26 51 97 42
Email : vautrain-paulet@vinsdusiecle.com
Site : vautrain-paulet
Site personnel : www.champagne-vautrain-paulet.fr


> Nos dégustations de la semaine

PHILIPPONNAT


Classé 1er Grand Vin. Son président, Charles Philipponnat, est l’héritier d’une longue tradition vinicole. La Maison a rejoint en 1997 le groupe Boizel Chanoine Champagne, géré par les familles fondatrices avec des capitaux essentiellement familiaux et champenois. Elle a l’avantage de posséder 17 hectares de vignes situés dans les crus d’Aÿ, Mareuil, Mutigny et Avenay. D’excellents terroirs dont deux exceptionnels, “Le Léon”, à Aÿ et le “Clos des Goisses”, à Mareuil. Tous deux se caractérisent par une forte pente exposée plein sud, gage de grande maturité. Dans le Clos des Goisses la pente atteint 45% de dénivelé et le microclimat peu venté est protégé par le sommet du Gruget et les murs du Clos, ce qui en fait le terroir le plus chaud, produisant les vins d’une grande intensité.
“Chaque année, me dit Charles Philipponnat, nous élaborons entre 40 à 50 vins distincts, avant de composer les cuvées, chacune avec un style propre marqué par un terroir plus ou moins crayeux, chaud... seul le mariage de différents crus apporte de la complexité à nos vins. Dans le Clos des Goisses, vignoble unique d’un seul tenant, l’assemblage est également pratiqué entre parcelles et entre cépages, puisque le Chardonnay y est présent dans la partie la moins pentue. Dans les cuvées millésimées, seuls le Pinot Noir et le Chardonnay sont utilisés, les vins vieillissent ensuite en caves voûtées durant au minimum 5 ans sur lies. Dans les cuvées non millésimées, 20% des Pinots Meuniers, issus des crus les plus crayeux de la Vallée de la Marne, apportent un moelleux très bénéfique pour permettre aux autres cépages de s’exprimer au mieux. L’usage des 25% de vins de réserve apportent de la rondeur et de la complexité au vin. Techniquement, nous continuons notre démarche d’utilisation de pièces de chêne aussi bien pour la vinification que pour le vieillissement de nos vins de réserve. Dans nos assemblages, nous sommes très précis quant à l’utilisation de vins sans fermentation malolactique, préférant ne jamais modifier l’acidité de nos vins -c’est autorisé mais nous ne le faisons pas. Depuis 2003, date à laquelle, nous avons entièrement refait notre cuverie, nous avons un outil qui nous permet d’avoir une gestion beaucoup plus précise des malolactiques et maîtrisons ainsi nos acidités naturelles. C’est un approfondissement d’options que nous avions déjà prises, grâce à la qualité de nos raisins et de l’utilisation du bois nous obtenons des cuvées très complexes, d’une belle plénitude, et, grâce à la maîtrise des malolactiques, on obtient de la fraîcheur mais aussi de la vinosité, de la puissance et de la droiture dans le sens noble du terme. J’aime faire des cuvées de Champagne assez expressives, mûres, assez vineuses, que ce ne soient pas simplement des bulles fraîches, mais qu’elles ressemblent vraiment à des vins, bien droits, fermes, bien minéraux, très équilibrés, je veux absolument éviter toute oxydation, toute lourdeur. Pour cela, nous utilisons des raisins bien mûrs issus de bons terroirs et pratiquons des vinifications précautionneuses.”
"Depuis une bonne quinzaine d’années nous avons fait beaucoup d’efforts pour préciser le style de notre Maison de Champagne, nous raconte Charles Philipponnat . Nous avons amélioré la qualité des assemblages, entièrement rénové l’outil de vinification, accentué la présence du Pinot Noir dans nos assemblages afin que la personnalité de nos Champagnes, leur caractère, s’expriment au mieux. Bref, nous avons porté notre attention sur beaucoup de détails, que ce soit à la viticulture, à la vinification et avons réalisé ainsi de grands progrès que les clients et consommateurs reconnaissent déjà. Suite à cette grande détermination, il nous a semblé logique que la nouvelle présentation de la bouteille reflète l’amélioration de la qualité de nos vins.
Nous avons suivi les conseils d’une agence de communication spécialisée dans le vin, Sowine à Paris. Nous avons décidé de changer radicalement l’étiquette ne cherchant pas à faire évoluer l’ancienne, nous n’avons pas voulu être timide, nous nous sommes affirmés en créant une nouvelle présentation en lettres majuscules noires qui finalement correspond à un retour aux sources.
C’est un nouvel habillage d’un très grand classicisme. En ce qui concerne le Brut non millésimé qui s’appelle Royal Réserve Philipponnat, nous avons sélectionné une étiquette blanche avec des lettres noires qui, pendant des dizaines d’années, a été l’étiquette utilisée par de très belles maisons de Champagne.
Dorénavant, nous décidons également de confirmer symboliquement que nous sommes une grande maison et donc d’utiliser des lettres majuscules sur notre étiquette, ce qui correspond mieux à notre marque “majuscule”. Les restaurateurs et les sommeliers apprécieront sans doute ce nouvel habillage, c’est aussi une façon pour nous de mieux nous affirmer.
Nous avons des changements de millésimes habituels comme, pour le Blancs de Blancs, sort le Grand Blanc 2006. La Réserve Millésimée, qui était assemblée avec un peu de Chardonnay, disparaît au profit d’une nouvelle cuvée Blanc De Noirs 2008 (100% Pinot Noir). Notre Maison est en effet fière d’être implantée dans de grands terroirs de Pinot Noir, c’est un peu notre spécialité, ce Blanc de noirs est une cuvée qui reflète tout notre savoir-faire. Nouveau millésime 2005 pour la Cuvée 1522 et le Clos des Goisses.
Enfin dernière nouveauté, deux cuvées parcellaires, petites en volume mais importantes symboliquement, qui sortiront au deuxième semestre 2014, issues des terroirs Grand crus d’Aÿ et de Mareuil-sur-Aÿ en Blanc De Noirs. Une illustration de ce que l‘on est capable de faire de mieux avec le Pinot Noir !"
Superbe Champagne Clos des Goisses 2005, d’une grande distinction, mature, au bouquet puissant où dominent le chèvrefeuille et la pomme, d’une grande richesse au palais, de charpente très équilibrée, un Champagne racé, marqué par son territoire, tout en bouche, d’une très belle expression, alliant élégance et vinosité, très distingué, qui mérite une labgouste. Splendide 2004, qui associe richesse aromatique et persistance en bouche, complet, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, de mousse fine et fruitée, d’une belle ampleur au palais. Le Clos des Goisses Rosé 2003 est en effet splendide, avec ces connotations subtiles où s’entremêlent les fruits mûrs et les épices, de bouche intense et raffinée à la fois, à déboucher sur des mets épicés comme sur les crustacés. Le Grand Blanc 2006, très raffiné, au nez concentré où dominent le genêt, la pomme et les petits fruits secs, d’une grande subtilité, mêle charpente et finesse, tout en persistance aromatique, souple, légèrement miellé, d’excellente évolution.
La Royale Réserve non dosé, très subtile et riche au nez, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de reinette, est une belle cuvée élégante et bouquetée, avec cette fraîcheur en bouche caractéristique (30 €). La Royale Réserve rosé, de bouche fruitée, légère et ronde à la fois, au nez de petits fruits mûrs, est un Champagne subtil, tout en arômes, d’une bonne rondeur, tout en distinction (37 €). Superbe Champagne cuvée 1522 rosé 2006, de belle teinte soutenue, il dévoile une palette d’arômes, marquée par la rose et la framboise, un vin de bouche harmonieuse et très fruité, une référence dans la région comme le blanc 2005, avec ce nez complexe où la mûre s’associe à la fraise, une bouche intense et raffinée à la fois, à déboucher sur des mets épicés (182 €). Il y a aussi le Champagne Extra-Brut cuvée 1522 dégage une mousse fine et légère, à dominante de fleurs blanches et d’amande, très harmonieux, très fin (60 €).
Le Royale Réserve Brut, dégage des nuances de fleurs blanches et de miel, d’une belle couleur or, avec des nuances en bouche bien présentes de fruits mûrs, des notes de tilleul et de miel, finement bouqueté (30 €). Faites-vous aussi plaisir avec le Champagne sublime Réserve 2005, marqué par ce millésime puissant et chaleureux, de bouche ample et très fruitée, harmonieux, de jolie robe dorée, au nez complexe (abricot, amande, chèvrefeuille), bien parfumé en bouche avec cette dominante de fruits mûrs, d’une longue finale, et ce Blanc De Noirs 2008, où la puissance se mêle à l’élégance, la complexité à une intensité d’arômes dominés par les fruits confits, un grand Champagne, vraiment remarquable.

Charles Philipponnat

PERRIER-JOUËT


Groupe Pernod Ricard. Ce Champagne cuvée Belle Époque Millésime 2004 (en coffret) a vraiment beaucoup de charme, avec des dominantes d'amande et de miel, intense, distingué, tout en persistance aromatique, rond et dense en bouche, de structure délicate, alliant saveur et distinction, très persistant au palais. Beau Grand brut, floral, bien élaboré, aux notes discrètes de noix et de rose, riche et complexe, un vin tout en arômes. Le Blason rosé est également une réussite, séduisant, de très belle teinte, avec ce nez dominé par les fruits à noyau et les fleurs fraîches, de bouche flatteuse, parfait sur des gambas, par exemple.
26, avenue de Champagne - BP 31
51200 Epernay
Tél. : 03 26 53 38 00
Fax : 03 26 54 54 55
www.perrier-jouet.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Daniel CAILLEZ et Fils


Issu d'une lignée de vignerons champenois, Vincent Caillez succède à son père Daniel en 2003. Le vignoble, situé au coeur de la vallée de la Marne, s'étend sur 5,60 ha de coteaux. Soucieux de l'environnement, Vincent Caillez pratique la culture raisonnée, gage d'un raisin d'une grande qualité. La vinification s'effectue dans le plus grand respect de la tradition champenoise.
Beau Champagne cuvée Héritage, assemblage à parts égales des trois cépages champenois, vinifié en fûts de chêne, vieillissement 3 ans en cave, avec ces senteurs fruitées, est dense, au nez de coing et de noix fraîche, un Champagne, avec cette suavité en bouche caractéristique, alliant puissance et élégance (19,50€). Excellent Champagne brut cuvée Référence, de mousse onctueuse et très fine, aux notes subtiles de petites fleurs fraîches, au nez minéral dominé par les agrumes frais, ample et bouqueté, très bien vinifié (14,60€). Le brut cuvée Première (100 % Pinot Meunier), classique et dense, bien marqué par son cépage qui lui donne cette présence parfumée en bouche, dense et vif à la fois, une cuvée qui associe distinction et fermeté, de bouche franche et pleine (12,90€). Joli brut Tradition (100 % Pinot Meunier), classique et dense, bien marqué par son cépage qui lui donne cette présence parfumée en bouche et une originalité certaine. La cuvée Adiana brut rosé, de bouche savoureuse, tout en arômes, aux notes d'abricot et de pêche, de mousse abondante et harmonieuse (14,30€).

> Les précédentes éditions

Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



PHILIPPONNAT


Pierre ARNOULD EARL


BARDY-CHAUFFERT


Veuve A. DEVAUX


Charles MIGNON


LOMBARD et Cie


LAURENT-GABRIEL


MÉDOT


Maurice VESSELLE


BEAUMONT des CRAYÈRES


POL ROGER


BRIXON-COQUILLARD


THÉVENET-DELOUVIN


Guy CADEL


Eugène RALLE


ROEDERER


Rémy MASSIN et Fils


GOSSET


SIMART-MOREAU



DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU HOURBANON


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


HENRY NATTER


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU LA GALIANE


CHATEAU DE GUEYZE


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


DOMAINE GUIZARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales